Mes témoins prennent la parole

Dernier jour de repos  et farniente avant de repartir en Picardie… Sniff… On s’habitue vite à l’avant goût des vacances…

Et pour profiter de ces derniers instants de BULLAGE, je laisse la parole à mes deux témoins. Une Itw qui délivrent leurs secrets de l’organisations de notre EVDJF qu’elles ont organisés il y a déjà deux ans….

Et pour celles qui sont déjà passés par la case organisation EVDJF, je suis sûre que vous vous reconnaîtrez!!!

On remonte dans le temps et on balance tout…

A partir de quand avez-vous commencé votre réflexion sur l’EVDJF?

Little fée

L’idée était de réunir dans une villa pour un weekend les amis proches des deux futurs mariés, profiter séparément de la journée et se retrouver tous ensemble le soir. Ce sont les futurs époux qui nous ont soumis cette envie en nous laissant, bien sur, « champ libre » pour le déroulement de la journée. C’est donc Delphine, l’autre témoin, qui a commencé les festivités en m’envoyant le premier mail, très tôt, villa oblige!!!  Pendant 6 mois, réservation, confirmation, suggestions… ont rythmé cet échange électronique.

Delphine

Au départ avec les futurs mariés, il a fallu définir une date et une zone géographique assez large en Sud Est (agendas chargés oblige et lieux de vie éparpillés en France pour l’ensemble des invités!).

Ensuite, Little fée et moi même avons établi, avec l’aide des futurs mariés, la liste des invités et notamment des « filles » avec contacts téléphoniques et adresses mail. Nous avons lancé l’organisation par mail en février pour un EDVFJ le week end du 17 au 19 juin en 2011.

Lorsque la liste des « présents » a été défini (mi février un peu près), nous avons commencé à faire le tour des sites de location de villa ou de mas pour trouver un lieu adapté au nombre de participants et à nos ambitions de fête. Notre choix s’est finalement porté, en accord avec les principaux intéressés, sur une villa près de Nîmes (Gard – 30). 

Mes témoins ont la parole by Madame la fée

Qui fait quoi? 

Little fée

On a tout d’abord contacté les participantes en envoyant un mail commun pour savoir les envies, les idées de chacune. Nous, nous avions déjà quelques idées mais nous voulions, avant tout, que ce soit une organisation collective, que tout le monde puisse donner son avis. Ce fut un échange constructif puisque très rapidement on a su ce qu’on voulait faire et surtout en respectant les envies de la mariée.

Delphine

 En contact régulier avec mon binôme de choc, nous avons mené les échanges avec les filles surtout par mail et téléphone : de l’organisation des transports des invités, aux activités du week-end et aux activités spécifiques de l’EDVJF, nous avons tout calé en se faisant des récapitulatifs réguliers et se fixant des dates limites pour valider des « points clés » (B.A.BA de l’organisation…) !

La chose la plus difficile à gérer?  Et oui nous ne sommes pas en mode bisounours quand on organise un EVDJF.
Little fée
La distance … Entre celles qui vivaient à Paris, à Caen, dans le Sud ou encore à l’étranger, il était donc difficile de se réunir, ni même de se rendre sur place pour réserver ou pour rencontrer les prestataires. Par conséquent, l’email a été le seul moyen de communication et notre seul ami durant ces mois de préparation.
Delphine

La distance entre les invités et la difficulté de devoir se contenter de contacts mails et téléphoniques pour coordonner toute l’organisation.

Quelle était l’atmosphère de la journée?

Little fée

Bon enfant. Quelques contre-temps mais que ce serait un EVDJF sans imprévus…   Un Weekend inoubliable.

Delphine

« Trinquons ensemble à l’amitié, l’amour, la joie !!! »

Cette journée se voulait animée: mélangeant des temps de franche rigolade et des moments plus intimes.

Mes témoins ont la parole by Madame la fée

Comment avez-vous choisie les activités?

Little fée

Par consensus. Même si, au départ, on était deux à organiser, on a choisi tous ensemble.

Delphine

Nous avons réalisé un choix en fonction du « fun » de l’activité, de l’émotion qu’elle pourrait susciter, du partage et des moments de complicité qu’elle pourrait engendrer afin de composer une journée variant les plaisirs, les sentiments, les sensations…

Votre meilleur souvenir…

Little fée

Le réveil des mariés. Je ne suis pourtant pas du matin mais de voir l’ambiance, l’envie et le sourire de chacun pour que cette journée soit un succès, cela m’a vraiment fait plaisir. Le projet « EVDJF », objet d’une centaine de mails, se concrétisait enfin.

Delphine

Je vais me permettre une disgression car il est trop difficile pour moi de n’en choisir qu’un.

En premier lieu, je dirai la découverte de notre QG pour ce week end.

En second, c’est le matin de l’EVDJF lors de la descente des marches par les futurs mariés avec le tapis rouge, les pétales de fleurs, tout le monde dans la descente des marches et en guise de réveil puis de fond musical la chanson « FEEL IT » de THE TEMPERER Feat MAYA.

Je dirai aussi le pic-nic partagé entre filles sur la plage, moment qui fut l’occasion d’ouvrir la boîte à souvenirs surprises qui nous as permis à chacune de raconter une histoire ou anecdote partagée avec la future mariée.

Votre pire souvenir …

Little fée

Mon pire souvenir est ce message « O nouveau(x) message(s) ». En effet, même si vous, en tant qu’organisatrice, vous êtes très motivées et débordantes d’idées, il n’est pas toujours facile de motiver les autres filles. L’attente de réponses a été mon pire cauchemar.

Delphine

Ce fut le démarrage de l’organisation avec la définition de la date et le choix du lieu. C’est le point de départ essentiel pour la bonne suite de l’organisation. En effet, dans notre cas, il fallait coordonner une vingtaine de personnes venant de Normandie, en passant par la région parisienne, du Sud Est et quelques exilés espagnols :tous avec des agendas de ministres, de danseurs, d’étudiants… ;-))

Le kit de survie « organisatrices au top »

Little fée

Un super agenda, de la patience et une connexion internet où que tu ailles…

Delphine

Un agenda, une mailing list et un répertoire téléphonique à jour, un bon tableur excel pour récapituler les avancées de l’organisation, et dès le départ de l’organisation se dégager des temps à consacrer uniquement à l’EDVJF

Les conseils de mes témoins 

Little fée

Déléguer

Delphine

Ne JAMAIS perdre de vue l’objectif de cette journée : faire plaisir à son amie future mariée et rendre cette journée inoubliable à tous points de vue ! C’est la seule chose qui doit nous animer et aussi celle qui nous permettra d’avancer en faisant des choix judicieux!

Je conseille à toutes les témoins qui seraient dans notre situation à savoir réunir des personnes d’un peu partout en France de faire comme nous : un week end complet (pour avoir le temps de profiter, quitte à faire le déplacement) et une villa (solution économique car moins cher qu’une nuit d’hôtel quand on divise le prix de location entre tous les invités et plus conviviale car ça nous a permis de partager des temps entre filles et aussi des temps avec les mecs).

** 
 
 Merci merci merci pour ce fabuleux week-end.

Je vous aime fort les girls 

**

Des ailes et des mojitos 

*****

Crédit photo: perso

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s